Menu

Contingentement d'électricité et de gaz

10 conseils pour réduire rapidement la consommation d'énergie de votre entreprise

Face au risque de pénurie d’électricité et de gaz, les entreprises sont appelées à préparer un plan de contingentement pour cet hiver déjà. Forte de sa grande expérience dans l’efficience énergétique dans l’industrie, les ingénieurs de Planair ont identifié 10 mesures d’économie d’électricité et de gaz pragmatiques, efficaces et pouvant être mises en œuvre rapidement. Comme beaucoup d’autres, ces mesures sont peu coûteuses, rentables et pourront contribuer à réduire vos achats d’énergie également à moyen et à long terme.

 

Conseils pour économiser de l'énergie thermique

1. Optimiser les réglages de la ventilation

Fabrice Marchal, Responsable du groupe Industrie - Remerciements à Felco

Dans une entreprise, la ventilation et climatisation des locaux est un consommateur important d’électricité et de chaleur, en particulier lorsque l’air doit être humidifié ou déshumidifié. Vérifiez les exigences de température, d’humidité relative et de renouvellement d’air pour chacun des locaux. En parallèle, mesurez le fonctionnement réel de vos installations – en particulier les débits d’air neuf, la qualité de l’air ambiant et son humidité relative, dans et hors des heures de production. Comparez les valeurs et adaptez les réglages des installations en conséquence. Economie de combustible sur la ventilation escomptée : 5 à 30 %. Informations complémentaires : Suisseenergie « Optimisation de l'exploitation».

 

2. Isoler les conduites et abaisser la température de fonctionnement de la chaudière

Fabrice Marchal, Responsable du groupe Industrie - Remerciements à Felco

Les conduites non-isolées engendrent des pertes thermiques importantes, surtout lorsqu’elles transportent des fluides très chauds. Isolez ces conduites, vous économiserez une précieuse énergie et réduirez les risques de brûlure. Le réglage de la courbe de chauffe, l’abaissement de température la nuit et le week-end, l’arrêt estival de la chaudière et une régulation de la température de départ en fonction de la température extérieure sont des mesures simples et efficaces. Profitez-en ! Economie de combustible globale escomptée : 2 à 5%. Informations complémentaires : Suisseenergie « Optimisation de l'exploitation».

 

3. Récupérer la chaleur sur la production d’air comprimé

 

Fabrice Marchal, Responsable du groupe Industrie - Remerciements à Felco

Plus de 90% de l’énergie électrique consommée par un compresseur d’air est transformé en chaleur. Cette chaleur peut être valorisée pour le chauffage des locaux et de l’eau chaude sanitaire. Si vos compresseurs d’air en sont déjà équipés, vérifiez le bon fonctionnement de la récupération de chaleur (le ratio entre la chaleur récupérée et l’électricité consommée par les compresseurs doit idéalement être supérieur à 60%). Si ce n’est pas encore le cas, installez une récupération de chaleur sur les compresseurs prééquipés. Economie de combustible globale escomptée : 5 à 30% (en fonction de la taille des compresseurs). Informations complémentaires : Suisseenergie « Installations d’air comprimé performantes ».

 

4. Diminuer les courants d’air froid dans les halles industrielles et autres locaux

Les portes de chargement des halles industrielles qui s’ouvrent directement sur l’extérieur sont la cause de forts courants d’air qui engendrent de l’inconfort pour les collaborateurs et d’importantes pertes de chaleur. Améliorez le confort et réduisez les pertes en installant des portes à ouverture/fermeture rapide et des quais de chargement avec sas d’étanchéité. Economie de combustible globale escomptée : 5 à 15 %. Informations complémentaires : Suisseenergie « Optimisation de l'exploitation».

 

5. Réduire les besoins en eau chaude

Dans de nombreuses entreprises, le nettoyage consomme beaucoup d’eau chaude, donc d’énergie thermique pour la préparer. Evaluez, avec l’appui des fournisseurs, quelles buses et autres dispositifs de nettoyage sont les moins gourmands en eau et installez-les. Avec les collaborateurs concernés, définissez le temp de nettoyage optimal. Economie de combustible pour la production d’eau chaude sanitaire : 10 à 25%. Informations complémentaires : Suisseenergie « Optimisation de l'exploitation».

Conseils pour économiser de l'énergie électrique

 

7. Déclencher le mode veille des machines-outils en dehors des heures de production

Le mesurage in-situ de nombreux modèles de machines-outils montre qu’en mode « veille », la consommation d’énergie (électricité, froid et air comprimé) n’est que peu réduite. Après validation auprès du fabricant, déclenchez complètement la machine et installez des vannes d’arrêt de l’air comprimé sur les machines-outils qui le permettent. Un déclenchement complet, puis un enclenchement anticipé de ces machines pour assurer la température d’opération nécessaire est nettement moins énergivore que le mode veille. Economie d’électricité sur les machines-outils escomptée : 5 à 25% (base : études Planair sur 5 sites de production)

6. Arrêter des équipements en dehors des heures de production

Yannick Riesen, spécialiste en efficacité énergétique – remerciements à HL Technologie SA

La nuit ou le week-end, certains équipements fonctionnent inutilement. Identifiez-les par une visite du site en dehors des heures de production, évaluez la possibilité technique de les arrêter sans nuire à la production et installez des horloges ou organisez une ronde de déclenchement des équipements inutiles. Economie d’électricité globale escomptée : 5 à 10% (base : étude Planair pour l’OFEN dans 5 entreprises).

 

8. Réduire la consommation d’air comprimé

Comme la production d’air comprimé est extrêmement énergivore – seule 5% de l’électricité consommée par le compresseur est transformée en air comprimé, ce vecteur doit être utilisé uniquement là où il est indispensable. Si c’est techniquement possible, remplacez les moteurs utilisant l’air comprimé par des moteurs électrique et les venturis par des pompes à vide. Réduisez encore les besoins en installant des vannes d’arrêt sur les consommateurs qui peuvent être déclenchés, recherchez et éliminez les fuites sur le réseau. Abaissez progressivement la pression du réseau en veillant à ce que toutes les machines soient suffisamment alimentées. Economie d’électricité sur l’air comprimé escomptée : 30 % en moyenne. Informations complémentaires : Suisseenergie « Installations d’air comprimé performantes ».

 

9. Optimiser les réglages de la ventilation - climatisation

La ventilation et climatisation des locaux de production est un consommateur important d’électricité et de chaleur, en particulier lorsque l’air doit être humidifié ou déshumidifié. Vérifiez les exigences de température, d’humidité relative et de renouvellement d’air pour chacun des locaux. En parallèle, mesurez le fonctionnement réel de vos installations – en particulier les débits d’air neuf, la qualité de l’air ambiant et son humidité relative, dans et hors des heures de production. Comparez les valeurs et adaptez les réglages des installations en conséquence. Economie d’électricité sur la ventilation escomptée : 5 à 30 %. Informations complémentaires : Suisseenergie « Optimisation de l'exploitation».

 

10. Optimiser les réglages de la production de froid

Dans un site industriel, la production de froid sert à évacuer la chaleur des machines de production et/ou climatiser certains locaux. En plus de la réduction des besoins de froid par l’arrêt ou l’optimisation du fonctionnement des machines et de la climatisation, la production de froid elle-même peut être optimisée. Augmentez la température du réseau jusqu’à la température prescrite par les fournisseurs des machines raccordées, vérifiez le bon fonctionnement du free-cooling, nettoyez l’évaporateur et le condenseur et contrôlez le dégivrage. Economie d’électricité sur la production de froid escomptée : 5 à 15 %. Informations complémentaires : Suisseenergie « Réfrigération optimale ».